Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Proverbe chinois

Si tu veux être heureux une heure, enivre toi;

Si tu veux être heureux un jour, tue ton conchon;

Si tu veux être heureux une semaine, fais un beau voyage;

Si tu veux être heureux un an, marie-toi;

Si tu veux être heureux toute ta vie, fais-toi jardinier!

                                                   Proverbe chinois

Recherche

Présentation

 

                                

Bienvenue dans le monde des Articulés...

Mais qu'est-ce que les articulés?

          

                  C'est le nom générique équivalent aux Arthropodes

et c'est le nom d'une association.

Arthropodes: Embranchement d'invertébrés possédant un squelette externe et des appendices articulés, comprenant les crustacés, les insectes, les mille-pattes (myriapodes) et les araignées (arachnides).   

Les articulés rassemblent donc la majorité des habitants des microcosmes qui nous entourent.

Tout ces microcosmes sont cosmopolites et correspondent à autant de conditions particulières (température, humidité, luminosité, nourriture,...) qui sont en équilibre grâce à notre bonne Mère Nature.

Mais ça... c'est compter sans l'homme et ses gros sabots, qui perturbe de façon maladive la surface de la terre pour trouver la richesse, le luxe, la sécurité, le confort,... sous le moindre petit caillou au détriment de ceux qui habitent dessous.


 L'association les Articulés propose donc de tous ôter nos sabots pour refaire partie de cet équilibre et de se laisser bercer dans les bras de Mère Nature en compagnie des arthropodes qui redeviendrons ainsi nos alliers et non nos ennemis.


 En retrouvant notre place nous pourrons laisser le champ libre à tous ces auxiliaires qui bien loin d'être des parasites sont des maillons essentiels de la vie sur Terre. (Sans pollinisateurs pas de fruits, sans décomposeur pas de compost et on vivrait sous nos déchets, excréments et cadavres,…quoique s'il n'y avait plus de fruits, il n'y aurait plus de déchets non plus)

Ce site est un des nombreux pas que l'homme peut faire pour rattraper ces erreurs et en particulier sa plus grande qui est celle de s'extraire de la nature pour tenter d'en abuser....

 

Ce site étant en cours de réalisation vous pouvez jeter un oeil au site suivant (premier essai de l'association)

http://arthropodes.over-blog.com

également le site d'un adhérent avec des photos de nichoirs artistiques (album Totems)

http://totemoo.over-blog.com

pour avoir plus d'infos, pour poser des questions ou simplement pour nous contacter une seule adresse:

microcosmopolite@yahoo.fr

Bonne visite



Archives

2 mars 2006 4 02 /03 /mars /2006 13:14

Extrait du Guide des Alternatives  4èmeédition, ouvrage collectif coordonné par Philippe Lécuyer et imprimé sur papier recyclé aux Editions du Fraysse

 Chapitre V – Vivre Autrement

A-CONSOMMER AUTREMENT

Pour une vie de qualité, choisissons des produits de qualité!

L'acte d'acheter un produit est essentiel dans la détermination des orientations d'une société. Alors que le vote permet de s'exprimer très épisodiquement, le fait d'acheter est finalement un acte politique que nous effectuons presque quotidiennement. Notre type de consommation a une influence économique et sociale très importante, cautionnant ou non l'élevage en batterie, la construction de centrales nucléaires, l'exploitation des pays du tiers-monde...

--En consommant des produits biologiques, nous aidons les agriculteurs qui respectent le sol et la nature, qui proscrivent les engrais chimiques polluant les sols et les pesticides contaminant nos aliments. Malheureusement, les grands groupes industriels de la chimie rachètent les circuits de production et de distribution bio, considérant ce secteur comme porteur et lucratif. Ils poussent les agriculteurs bios à une productivité plus forte en diminuant leurs prix d'achat et incorporent des techniques industrielles qui amoindrissent la qualité des produits. Il est donc judicieux d'acheter directement aux producteurs ou d'adhérer aux circuits courts et magasins qui garantissent la provenance et la qualité des produits.

--En diminuant la consommation de viande, nous réduisons le gaspillage écologique, les souffrances animales et nous améliorons la solidarité et notre santé. En effet, près de 40°/° des céréales produites sont données à manger au bétail, dans le monde où l'on estime que 35.000 personnes  meurent par jour de faim et de malnutrition. Or, avec la même parcelle de terrain nécessaire pour mourir une personne carnivore, on peut nourrir sept mangeurs de céréales. Une étude de l'Université de New York sur les coûts réels de production en milieu tropical concluait que "le coût réel d'un seul hamburger pour la planète était de 150Euro, soit cent fois plus que son prix de vente aux USA. Diminuer la consommation de viande a un impact écologique indéniable et très positif."

--En s'habillant de fibres naturelles (laine, lin, chanvre, coton, soie,...), plus saines pour notre corps et notre santé. Leur utilisation, par le biais de produits artisanaux, permet de développer des circuits de production et de transformation respectueux de la nature et de l'homme. Les artisans, travaillant dans le cadre d'une éthique de partage équitable des revenus, permettent à tous les acteurs de leur filière de vivre honorablement de leur activité, ce qui n'est guère le cas pour les entreprises transnationales qui payent le moins possible leurs ouvriers du tiers-monde et leur fournisseurs de matières premières, exploitant tout le monde au maximum.

--En boycottant les bois exotiques, nous protégeons les forêts équatoriales du massacre et nous évitons la disparition des peuples et de toutes les espèces qui y vivent.

--En utilisant du papier recyclé, nous limitons à la fois l'exploitation des forêts et la pollution de l'eau. De plus, nous favorisons les entreprises qui s'affairent à récupérer et trier les vieux papiers, souvent pour des salaires de misère en France faute d'une demande assez forte et du fait de la concurrence d'autres systèmes subventionnés (en Allemagne par exemple)

 Etre un consommateur responsable:

 Par conséquent, l'acte d'acheter n'est nullement anodin. Il constitue bel et bien un engagement politique, conscient ou inconscient, qui détermine les choix éthiques (ou l'absence de choix) de notre société.

 Il nous faut choisir soit des produits industriels et dénaturés, fabriqués en exploitant et détruisant la planète et les humains, soit des produits de qualité qui respectent la vie.

 On considère souvent que les produits biologiques et artisanaux sont plus onéreux que les produits industriels, mais ce n'est bien souvent qu'une apparence. Le pain bio au levain coûte autour de 3 euro/kg dans mon village ( un peu plus dans les grandes villes), ce qui est inférieur au pain fantaisie. De plus, la courte conservation du pain ordinaire génère un gâchis estimé à 20°/°, alors que le pain bio se conserve une semaine. Quant aux autres produits biologiques et naturels qui peuvent être plus chers, la création de groupements d'achat direct auprès des producteurs ou des coopératives permet d'obtenir des prix assez proches de ceux des produits industriels.

 Et n'oublions pas qu'aujourd'hui, si les produits alimentaires industriels sont bon marché, leur appauvrissement en éléments vitaux entraîne une augmentation de nos dépenses de santé, dont le total dépasse aujourd'hui celui de l'alimentation.

 

 

N'est-il pas plus judicieux pour notre santé de consommer des aliments équilibrés, que de dépenser la différence économisée en soins et en médicaments.

  

 

Extrait du Guide des Alternatives  4èmeédition, ouvrage collectif coordonné par Philippe Lécuyer et imprimé sur papier recyclé aux Editions du Fraysse

Repost 0
Published by Les Articulés - dans Alternatives
commenter cet article